top of page

Ouverture Endiablée au son de l'Angélus

Les couleurs de Cahors Cyclisme en ouverture du trail de l’Angelus


CR par Samuel Chayrigues :


Les Blacks Riders Nathan , Théo , Jules et Maxime n’ont pas hésité à lâcher leur MSC pour répondre présents ce samedi 11 Mai à l’ouverture du circuit intégral de 80 km du trail de l’Angelus accompagnés d’Eric , Hubert et moi même .


Découverte du réveil à 3 h45 pour nos jeunes …. le rdv était donné à 4 h45 pour prendre la navette : Ça pique mais ça soude pour le reste de la journée !


Petit complément de nuit pour certains, mise en ligne des photos et stories de la veille pour d’autres ….. notre navette au départ de Cahors nous conduit tranquillement à Rocamadour.

Nous descendons du bus et enfourchons directement nos vélos amenés par Julien organisateur en descendant nos premières épingles de la journée sur le magnifique chemin de croix .



Rouleaux de rubalise et bombes à la craie de marquage dans les sacs à dos , nous profitons d’un passage VIP sur l’esplanade du Sanctuaire devant le parvis de la basilique de Rocamadour où seront bénis tous les trailers avant leur départ .


Petit café brûlant et croissant rapide , Éric sonne rapidement la cloche ….6 h45 … il faut décoller car notre avance ne sera finalement que de 15 minutes sur les premiers coureurs.

Juste avant le départ 2 têtes connues viennent nous saluer : Nicolas Salom et Éric Dubor de la Team RaidCool qui seront au débalisage de la première partie derrière les coureurs.



Trail atypique dans la symbiose spirituelle et sportive, voilà notre équipe d’ouvreurs immergés dans l’ambiance et fin prêts à en découdre avec un tracé exigeant mais grandiose.

Les premières lueurs du jour subliment rapidement les couleurs des premiers paysages où la fraîcheur matinale est encore bien présente.


Les pluies des dernières semaines ont gonflées le niveau d’eau de l’Ouysse …qu’elle chance ! Nous profitons de ce petit paradis avant de remonter sur le plateau par une montée solide où quelques marches nous mettent rapidement dans l’ambiance de la journée et nous font oublier la fraîcheur matinale.


Le balisage de cette première partie est suffisant , nous demande peu de complément et va trancher avec la suivante où on découvre un «  hyper balisage « quasi inutile .

Éric connaissant les 2 compères Raid Cool au debalisage annonce rapidement : «  ce soir je suis sûr qu’ils vont nous faire la remarque que nous avons surbalisé pour leur donner plus de travail !!) …… bingo le soir à l’apéro la remarque est validée !!



Petite crevaison pour Théo puis secteur ou clairement des personnes malveillantes ont effacé les flèches au sol et arraché les rubalises, ….. notre avance fond et on nous annonce les 2 premiers coureurs très proches…..


Le ravitaillement copieux de Labastide-Murat aura raison de cette petite avance car nous décollons du ravitaillement en voyant les 2 premiers arriver …… les organisateurs vont essayer de les retarder ….. ils vont trop vite !!!


Mais rien à faire ….. ils ne s’arrêtent pas !

Jules sur un vélo prêté la veille s’arrêtera là

Bravo à lui car toujours présent pour prêter main forte….


Le fameux jeu du chat et de la souris se met alors en route ……

Objectif maintenant conserver la qualité de notre travail et ne pas se faire rattraper !

L’équipe sans se consulter se réorganise …


Nous avançons rapidement….et nous reprenons de l’avance mais le rythme est soutenu .

Peu de mots mais des regards qui se croisent. Des arrêts brefs et efficaces , les rubalises se découpent en éclair et les bombes de marquage sont quasiment en permanence dans les mains .

Maxime et Théo à ce jeu sont ultra efficaces ….. chaque carrefour est pris d’assaut comme une intervention du GIGN ….. rien n’est oublié et Éric ne manque pas de donner des conseils avisés dés qu’un manque est relevé .

Dans ce nouveau scénario nous évitons les premières flaques mais rapidement nous roulons dans des cours d’eau ….



Le soleil commence a bien cogner et les secteurs très pentus s’enchaînent.

Les ravitos sont de plus en plus attendus par notre équipe ……les batteries commencent à être faible … ( sauf Théo toujours à l’affût du moindre chemin où il manque une croix ou une flèche !}


Mention spéciale au ravito chez Benoit Longeville des Raid cool ( avec Jean Yves ) ou les odeurs des saucisses et ventrèche sur la braise nous ont boosté dans une ascension sauvage en single pour y parvenir.


Nos regards se croisent plusieurs fois avec Éric car chez les Raid cools ….qui dit ravito …dit tireuse à bière ……..mais non ! Pas de craquage…..car la sanction risque d’être lourde sur le final !

La petite crêpe sucrée , cadeau de départ du ravito restera dans nos papilles sur les kilomètres suivant…….et nous fait rapidement sortir cette bière non prise ….. ( gros travail mental …..ou spirituel … magie de l’Angelus !!)

Boris nous fait la surprise d’être présent appareil photo à la main pour immortaliser ce ravito hors normes ….. quel plaisir de le retrouver en forme sur son nouveau destrier en acier …..nos jeunes riders entre Éric et Boris arborent des sourires incroyables ….. …… je dis rien mais je savoure ce moment magique ( encore une fois incroyable cet Angélus !)

Les paysages sont maintenant plus familiers mais les montées sous la chaleur écrasante sont toujours aussi exigeantes car même si les pentes deviennent moins raides , chaque cailloux donne l’impression de devenir un obstacle infranchissable.

Nous sommes accueillis sur les autres ravitaillements comme des princes .

Les sourires des bénévoles nous boostent autant que les victuailles toujours aussi succulentes.



Passage à Vers avec un ravitaillement au bord de l’eau …..site parfait !

L’eau limpide du Vers nous attire … les cris des enfants qui trempent leur pieds nous donne envie d’abandonner nos montures pour faire refroidir nos corps qui commencent à avoir de belles couleurs rosées !


Éric encore une fois sonne la cloche et nous fait retomber sur terre!

Nathan reprend des forces après une petite glissade d’inattention et de fatigue.

Avant de partir, on nous rassure …… le premier trailer ne nous a pas repris du terrain!!

La montée suivante vers les Mazuts …..nous la connaissons, mais avec la fatigue et la chaleur, elle devient pour certains ( moi le premier) un véritable supplice.


Le dernier ravitaillement bien positionné au bord du Lot à Arcambal arrive finalement assez vite …. Musique électro , plancha , saucisses …. encore une fois une équipe de bénévoles au top qui nous rechargent une dernière fois les batteries pour finir ce périple.



Mais là ça y est, nous sommes chez nous!

Les black Rider retrouvent leur MSC.

Le balisage ne nous demande pas un gros travail sur ce secteur, et nous arrivons rapidement sur le point de vue du Mont Saint-Cyr.


Petite photo du groupe demandée à une touriste et le vélo de Nathan rugit de plaisir en embarquant son pilote sur un magnifique saut du muret devant nous et les touristes qui restent bouche bée !



Incroyable encore une fois atmosphère de l’Angelus ……

Les marches pour finir à pied ou en vélo, clôturent une session intense pour nos avant-bras .

Direction maintenant la cathédrale pour finir cette journée mémorable.

Nous retrouvons sur la route, Sophie et Jules venant en vélo à notre rencontre qui nous escortent jusqu’à la ligne d’arrivée.

Nous échangeons quelques mots avec les bénévoles sur place, qui attendent, impatiemment de pouvoir gonfler l’arche d’arrivée du département( Pas d’électricité !)

Et puis, au bout de quelques minutes, le bruit léger d’une foulée incroyable attire notre attention …. Ça y est, le premier concurrent est déjà là.! Il annonce un chrono à sa montre de 7h40. et paraît aussi frais que s’il avait été chercher le pain !

Pas un débutant le gars !



Notre petit groupe migre maintenant chercher une boisson pour se rafraîchir.

Ça y est maintenant, plus aucune restriction pour les adultes, et la tireuse à bière nous fait de l’œil.

Nos jeunes échangent avec les bénévoles, mais aussi avec les premiers trailers ….. Nutrition, préparation, volume hebdomadaire… Tout est abordé

De notre côté, les adultes rejoints par notre cher président en vadrouille , changeons de terrasse pour une petite dégustation bien méritée !

19 h au son de l’Angelus , après une douche rapide, retour dans une cathédrale bondée, ambiance sportive atypique dans ce lieu symbolique , après un petit discours des organisateurs et des remerciements bien mérités de tous les bénévoles , la petite cérémonie pouvait ainsi clôturer cette journée avec la remise à chaque trailer de «  la sportelle » du pèlerin de Rocamadour , bénie par les 3 prêtres présents.



Rejoins par Karine , Jean Marie , Sophie et Véronique nos efforts du jour sont encore récompensés par une belle assiette gastronomique rythmée au son d’une musique sympathique..


Un grand merci aux bénévoles, aux organisateurs et à l’association Sports et causse qui perpétuent le son de l’Angelus .


Un grand bravo à nos quatre jeunes Black Riders…..

Jules connaissait ses limites mais toujours disponible…..de belles valeurs familiales et du sang Blacks Riders font un mélange détonnant !!

Theo le fougueux touche-à-tout qui comme d’habitude, a été le moteur du groupe et a déployé une énergie folle dans sa tâche du jour, en plus de la performance sportive et mentale non négligeable.

Nathan ….Le plus jeune du groupe sur le vélo le plus lourd ! ( le plus beau aussi !) est allé chercher des ressources incroyables pour se régénérer plusieurs fois dans la journée…. Un exploit … un exemple à son âge !

Maxime qui, en plus de l’exploit de se lever aussi tôt a repoussé ses limites sportives et mentales en partageant cette journée avec son père.

Merci à Hubert de nous avoir aidé et accompagné sur son bolide électrifié ……

Et surtout Merci à Éric de nous avoir permis de profiter de cette superbe journée .


Tes valeurs …. nos valeurs ….. tes jeunes les portent sur tous les événements ou nous répondons présents avec Cahors Cyclisme.


Aujourd’hui tout était réuni ( météo , nature verdoyante, eau dans les ruisseaux, ambiance, bénévoles au top ..) mais l’image laissée par nos Blacks Riders était juste incroyable !


Croyant ou non croyant, ultra sportif ou sportif occasionnel, , bénévoles d’un jour ou bénévoles de tous les jours , tireuse à bière ou eau pétillante, cailloux brûlant du causse ou pierre fraîche glissante de l’Ouysse …..on nous a parlé de symbiose sportive et spirituelle ….. bingo le cocktail fonctionne !

On l’a tous compris aujourd’hui , la seule limite du développement de notre spiritualité et de notre force de l’esprit , est notre individualité !!

141 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page