Rechercher
  • cahorscyclismeweb

Ekiden : Boissor et Cahors Cyclisme ensemble en course

Pour la deuxième année consécutive, l'établissement Boissor et Cahors Cyclisme font équipe à l'occasion de l'édition 2022 de l'Ekiden (départ du relais à 18heures) qui se déroule ce samedi à Cahors. Quatre équipes communes seront au départ de cette épreuve en relais dont les bénéfices sont reversés à la lutte contre la maladie d'Huntington.

En ce lundi 7 novembre, alors que la nuit est déjà tombée sur Cahors, ils sont plus nombreux, résidents de Boissor et membres de Cahors Cyclisme, réunis place Mitterrand, à participer à un entraînement commun. Dans quelques jours, et pour la deuxième année consécutive, le club cadurcien et l’établissement luzechois seront associés pour participer à l’Ekiden dont l’édition 2022 aura lieu ce samedi (plus de 250 équipes sont attendues pour cette course en relais dont les bénéfices seront reversés à la lutte contre la maladie d’Hungtington). Avec enthousiasme et bonne humeur, le groupe part pour environ trois quarts d’heure d’entraînement de course à pied pour être fin prêt le Jour J. « Les résidents se sont déjà entraînés à maintes reprises sur notre site à Boissor, explique Laetitia Leguelinel responsable éducative de l’établissement, mais c’est la première fois qu’ils s’entraînent sur place ». Samedi ce sera la deuxième année consécutive que l’établissement luzechois et Cahors Cyclisme seront associés dans la formidable aventure de l’Ekiden Cadurcien, épreuve en relais dont les bénéfices sont reversés à la lutte contre la maladie d’Huntington. « Frédéric Legrand, qui est moniteur à l’atelier imprimerie à Boissor est venu me voir pour m’informer que certains résidents souhaitaient participer à l’Ekiden. Comme il est aussi éducateur à Cahors Cyclisme, nous avons inscrit deux équipes composées de résidents de Boissor et licenciés à Cahors Cyclisme pour l’édition 2021 ».

Quatre équipes en course

Devant le succès de cette belle initiative, l’établissement et le club cadurcien ont donc décidé de s’associer de nouveau cette année. Et pour cette édition, ce ne sont pas deux, mais quatre équipes de six coureurs (« composées à la fois de résidents, de personnes accompagnées, de travailleurs médico-sociaux de Boissor et de membres de Cahors Cyclisme », précise Latitia Leguelinel) qui seront au départ ce samedi. « Cette initiative répond à la demande des résidents qui souhaitaient participer à l’Ekiden. Ils sont heureux de prendre part à cette démarche qui est à la fois sportive et solidaire, ils sont sensibles au fait de savoir qu’ils participent à une belle cause. L’inclusion cela commence aussi par là », ajoute Laetitia Leguelinel qui souhaite pérenniser cette association pour les Ekiden à venir mais aussi étendre le champ d’application de ces initiatives communes entre Boissor et Cahors Cyclisme. À l’image de ce qui s’est fait l’été dernier. « En juillet, confirme Frédéric Legrand nous avons emmené des personnes accompagnées sur l’étape du contre-la-montre entre Lacapelle et Rocamadour. ». Cahors Cyclisme et l’établissement Boissor n’ont pas donc pas fini d’œuvrer ensemble.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout