top of page

Enduro Les Cars 87, un Taufflard sinon rien !

Le "come back" de la section Enduro -versus éducateurs club- pour 2023 !



Mémo 2018 : nous nous étions rendus avec une équipe de choc sur les terres de Haute-Vienne, avec de beaux résultats et images poussiéreuses en prime + quelques tiques offerts

De biens beaux souvenirs, avec en mémoire une organisation au top et un terrain d'exception, et des jeunes qui se reconnaitrons !


2023 "we're back": Changement d'équipe & de stratégie

Faute de forces vives disponibles le Jour J , c'est l'équipe de "réserve" qui s'y colle, avec un plaisir non feint et une dynamique de gamin la veille de Noël.


Thibaut sera le mentor, toujours présent, passé d'élève prometteur à éducateur talentueux, il va nous guider sur la journée (et ses à côtés)


C'est donc Magalie, Nicolas, Dimitri et moi-même (Boris) qui seront sur le terrain, plaque au cintre, pour aller rouler cet enduro des Taufflards ( depuis 2011, c'est une référence, les 120 places partent en général en 3h !)

A noter que pour les 3 premiers cités, ce sera leur premier enduro... la tension est palpable, il va falloir abuser d'Euphytose et tisanes pour gérer l'excitation. A chaque génération sa solution, quelques boissons houblonnées feront office de berceuse la veille de course.


Nous voilà donc en route pour Les Cars, petit bled typique Limousin, verdure et vaches...et un sacré profil de collines alentours. Alors que les nouveaux venus pensaient tranquillement se poser au gîte pour un debrief' / apéro d'avant course... Thibaut les emmène à peine descendus, reconnaitre la SP1 et SP3 : jusqu'à la nuit nous arpenterons à pied les tracés, avec des révélations stratégico-techniques parfaites pour un sommeil agité, demain ça va swinguer !

Le terrain est fou, terre noire sablonneuse, mousse, granit et sapins immense, l'ambiance est incroyable et donne envie de rouler, c'est génial !


Apéro, houblon (léger) pâtes & bolognaise (merci Magalie) et au dodo...demain c'est "race day"

Tic tac tic tac...Bonne nuit les petits, on s'endort, virolos en tête, tenues prêtes au pied du lit !


Réveil 7hOO, vent, pas de pluie, les estomacs sont noués, le petit déj' passe difficilement, même pour les habitués, le stress d'avant course !

On prend nos plaques, c'est l'effervescence, debrief de l'orga, et c'est parti !


40 min pour aller à la SP1, Thibaut doit déjà rappeler à l'ordre Magalie et Nicolas, partis en mode CLM, il sont chauds bouillants...


Place à l'action :


6 Spéciales d'anthologie ! Tout le monde trouve ses marques (ou fait des marques au sol...c'est selon) et joue le jeu de rouler à son max (moins quelques % de sécurité, le coach l'a dit !)

C'est beau, rapide, et globalement ça déroule bien. Quelques pierriers biens chaud calment les excès de zèle. On est dans le bain !


Le spot des Taufflards est assez unique en son genre, ça roule très smooth sur un mélange de terre noire sableuse, de tourbe, tapis d'aiguilles et de mousse. Ca c'est pour les parties roulantes! Parce qu'ensuite on s'enquille rapidement des épingles corsées, creusées comme il faut pour juste laisser ressortir racines et têtes de menhir granitiques... Ces derniers d'ailleurs ont eu l'idée saugrenue de s'agglutiner bien en tas et bien gros sur certain passages, et là c'est bien chaud à lire en trajectoire et passer propre et bien. On est là loin des causses du Lot ! Mais quel régal encore une fois, ici le grip est démoniaque et on se lâche avec délectation !


On s'encourage mutuellement aux arrivés, on se double quelques fois dans les spéciales... Thibaut nous débrief et motive en liaisons, c'est tout bon.


26km et 900 de D+ plus tard, quelques roulades pour certains, de l'engagement et la constance pour d'autres, et un peu de mécanique en pleine spéciale pour les derniers...nous rentrons tous à bon port bien cuits mais ravis, heureux d'être entiers et d'avoir bravé les spéciales.

On passe à l'apéro, repas (très bon ), remise des prix, on bazarde vélo et fringues sales dans le camion, c'est l'heure de retourner en terre sainte #46


L'opération est une réussite.


Ce qu'ils en disent :


Magalie P109 / 120

3ième Féminine, un podium pour une première ! Bravo !

"J'avais 2 objectifs, Vivre une belle expérience et confirmer qu'à présent j'aimais la descente . Objectifs atteints! Après la reco à pieds de samedi, les chocottes ont presque réussi à me faire fuir avant la course, mais la solidarité, l'entraide et la bonne humeur des collègues m'ont aidée à affronter la trouille. J'ai tellement aimé la première spéciale que j'en ai semé les chocottes! Je me suis éclatée! Bien sûr il va falloir s'entraîner, mais l'envie est là! Il n'y a plus qu'à ! L'organisation était top, le parcours également. Je suis fan!"


Nicolas P108/120

"Dur dur, besoin d'entraînement, j'aurai été content de ne pas perdre une bonne minute de gamelle. Et puis si j'étais confiant au début, la frousse m'a rattrapé dans les 2 dernière. Niveau position, c'est un peu mieux, niveau relance, c'est la cata, j'ai pas la caisse. Niveau éclate, rien a dire, prés pour la prochaine. A oui et comme tt compétiteurs, faut que j'apprenne à me relâcher après l'arrivé, pas juste avant !"



Dimitri P86/120

"Pour mon premier Enduro, j'avais peux de doutes sur le fait que cette discipline ne me conviennent pas.

Et je me suis éclaté, au delà de ce que j'imaginais.

C'était une super expérience en tout points, la reco la veille et la soirée avec la stratégie et les conseils du coach dans une super ambiance, et la course dans un endroit magnifique et un esprit décontracté sans prétention ni jugements.

Remerciements aux TAUFFLARDS, une équipe qui se décarcasse pour faire un superbe événement (à refaire sans hésitation)."



Thibaut P8/120

"Une très belle course, des spéciales magnifiques, et un pilotage pas trop mal malgré le fait qu’on était à vue sur les 3 spéciales les plus engagées de la journée.

Un gros démarrage sur les 3 premières puis une petite baisse de régime mais pas de secret sans entraînement, compliqué d’aller chercher plus. Déjà très satisfait de ma performance !"


Boris P96/120

"Plus rapide à déclencher pour une photo qu'à traverser les pierriers !

Un régal, avec toujours ce partage entre compétition & raison qui freine mes ambitions.

Ravi toutefois d'avoir roulé proprement et vite pour mon cerveau ! un cintre qui se tourne en Sp4 me démoralise un peu, un soucis majeur mécanique en Sp5 m'achève...je fini la 6 en courant, mais tout va bien les chronos sont finalement corrects après analyse de la "tragédie"... c'est ça aussi les enduros : jour J , conditions réunies, ou pas. Un moment de partage club super. Merci"


Pour les fins calculateurs, et affiner les axes de progressions :




A la prochaine ! Qui vient ?










121 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page