top of page

Roc Enduro Laissagais Nico & Nico pour la dernière...édition !

Deux pilotes du Club Cahors Cyclisme présents, et pas des moindres puisque des éducateurs assidus de l'école cyclisme.

Deux profils différents pour nos deux Nicolas nationaux :


Nicolas Manière, couteau Suisse du vtt & trial, spécialiste de l'enduro semi-rigide ou demi mou c'est selon (voire cul-dur pour les connaisseurs) : vous prenez un vtt avec juste une bonne fourche à l'avant et aller vous frotter à des spéciales ultra techniques, un vrai challenge !

Une épreuve de plus pour lui, avec toujours le style de pilotage propre et engagé, dans une catégorie devenue bataillée.


Nicolas Salez, le "rookie" du jour, qui se lançait sur son second enduro après le plaisir pris à l'enduro des Taufflards. Un cœur aussi grand que son engagement dans la pente que certain qualifierons "d'audacieux", d'autres "suicidaire", voire "génie" (ces derniers sont rares toutefois...sauf peut-être arrivé l'heure de l'apéro, où les origines de Nico ne peuvent tromper !


Bref, deux pilotes dans la meute, chauds et décidés à en découdre



Le CR de Nicolas Manière :


Le samedi 10 juin avait lieu l’Enduro du Roc Laissagais en Aveyron. Nous nous étions donné rendez-vous avec l’autre Nico (Salez), l’occasion de rouler ensemble sur des terres inconnues, enfin pas tout à fait... Pour l’anecdote j’ai roulé sur les mêmes traces il y a quelques années lorsque j’habitais là-bas et que je roulais en single speed tout rigide ;)


Hormis un petit loupé pour trouver le lieu du retrait des plaques, la journée a été vraiment bien cadencée avec peu d’attente au départ des spéciales, bravo à l’organisation !


Côté course, la première spéciale était très physique avec beaucoup de relances et quelques pierriers bien cassants en semi-rigide… Trop d’erreurs de trajectoires me font perdre du temps. Je rattrape Nico mais nous sommes dans le dur !


La spé 2 était très très technique et je renouvelle une erreur de trajectoire après un jump. Elle se termine par une relance interminable, je réussi à rattraper un pote Briviste mais je suis oxy, je m’arrache pour finir au mieux.


La spé 3 était un peu plus calme alors que la spé 4 était la plus physique, la plus technique avec des enchainements de rochers et des franchissements dignes d’une compet de Trial, je rattrape 3 concurrents mais je ne roule pas assez vite pour réellement reprendre du temps.


La dernière spéciale était plus dans le flow et les enchainements pour finir sur une note plus cool même si une nouvelles fois les relances étaient relevées !


En synthèse, un enduro très bien organisé avec un point central pour le ravitaillement, très physique, très techniques et éprouvant surtout pour les semi-rigides ! Mais qu’est ce qu’on a kiffé ! Je fini 5ème en M40 et 53ème au scratch.




Le CR de Nicolas Salez :


Que dire?

Finir dernier, c'est bien, ça veut dire qu'on a fini.

Nouveau parcours cette année, moins long puisque le départ se fait sur le mont et non plus du village.

Spé 2 et 4 plus difficile que imaginé, une partie casi trial sur la 4.

Sinon que du bonheur, une organisation meilleure que ce qu'on m'avait confiée et une très bonne ambiance.

La sortie avec l'équipe de Nico et Nico était plus qu'instructive. Encore du travail en perspective et notamment sur la frousse ...



Pas de photos, car le Roc Laissagais est devenu une "usine commerciale" au point que l'enduro, avec ses 120 pilotes n'est pas jugé "rentable" et qu'il n'y a qu'un photographe officiel.

Peut-être un jour une alternative verra le jour car le spot est quand même assez génial !

Bravo à eux, on se dit à bientôt pour la prochaine course : à Arbas (31) le 02/07/2023 : https://challengeendurostour.wixsite.com/cetvtt

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page